Hôtel 4 étoiles Île d'Elbe
- Tel. +39 0565 946111
Hotel Elba International, Île d'Elbe Hotel Elba International, Île d'Elbe Hotel Elba International, Île d'Elbe
La Nature de l'île d'Elbe, l'île aux mille couleurs
L'île d'Elbe, l'île de NapolÚon Bonaparte
Un panorama à 360° sur l'Ile d'Elbe

ÎLE D'ELBE: PORTOFERRAIO

Commune de 11 000 habitants, Portoferraio est le chef-lieu de l'île, connue comme Fabricia pendant l'époque romaine, et comme Feraja au Moyen Âge.
L'actuelle Portoferraio fut construite sous Cosimo de' Medici qui réalisa une grande transformation urbanistique en 1548 en érigeant des fortifications considérables dont les plus importantes sont le Fort Stella (projeté par Camerini), le Fort Falcone et la Tour du Martello à l'entrée du vieux port.

Il existe, en outre, de nombreux autres forts et contreforts qui constituent, dans leur ensemble, un authentique chef-d'œuvre d'architecture militaire.

Portoferraio,  Île d'Elbe
Portoferraio,  Île d'Elbe



Le 9 juillet 1594, Feraja pris le nom de Cosmopoli qui signifiait peut-être cité de Cosimo ou de 'cosmo', terme qui voulait dire "harmonie" en grec. Après trente-deux ans, elle fut honorée du titre de cité par le grand-duc Ferdinando II qui modifia avec des touches baroques, au début du dix-septième siècle, la Tour Linguell, porte de mer commencée par Cosimo I.

Une autre page importante de l'histoire de la ville et de l'île fut écrite par la période napoléonienne. Pendant son bref séjour sur l'île d'Elbe, l'empereur établit sa demeure officielle à Portoferraio, en l'alternant avec la demeure de campagne près de S. Martino dans l'arrière-pays, à cinq kilomètres de Portoferraio. Le Palais des Moulins, la résidence officielle de Napoléon et de sa sœur Pauline, idéalement située entre les deux forts Stella et Falcone et bénéficiant d'une vue panoramique hors pair, en conserve encore aujourd'hui de nombreux souvenirs.

IDe nombreux souvenirs de l'empereur se trouvent également dans l'église de la Reverenda Misericordia. édifiée en 1677 par l'initiative de la confrérie homonyme, elle conserve le masque en bronze de Napoléon, relevé par le docteur Antonmarchi, médecin personnel de l'empereur, à Sainte Hélène, tout comme les reliques de S. Cristino martyre, patron de la ville.

Portoferraio,  Île d'Elbe
Portoferraio,  Île d'Elbe



Les églises romanes, les Forteresses médicéennes et les souvenirs napoléoniennes se mélangent pour dépeindre Portoferraio, principal point d'abordage et terminus des services maritimes. Le nom est révélateur de l'antique lien entre la ville et l'exploitation des ressources minérales du territoire. Et c'est peut-être justement grâce à son passé de centre industriel sidérurgique que la ville n'a pas développé une grande vocation touristique et qu'elle a pu garder son charme authentique.

Le système de murailles et de fortins, que Cosimo I de' Medici fit construire, constitue un organisme articulé qui renferme la petite presqu'île, berceau des plus anciens fondements de la ville. Le centre historique a su préserver un certain caractère villageois, tranquille et pittoresque avec ses étroites ruelles et ses vieilles maisons aux balcons fleuris.

Très belle l'église du S. Sacrement datant du 1551. À l'entrée de l'église, du côté gauche, il y a un temple votif dédié aux Morts d'Elbe pendant la guerre de 1915-18. Ne manquez pas de visiter également l'église de San Rocco remontant au seizième siècle et comprenant un petit cimetière où jadis les morts de peste et les suppliciés trouvaient sépulture.

La fête la plus importante est celle du 5 mai. En cette occasion, on célèbre chaque année un service funèbre en l'honneur de Napoléon.
À visiter également: la Villa Romaine localité Le Grotte (Ie s), la Villa Romaine et le musée archéologique de Linguella, l'église Romane de S. Stefano - localité Le Trane (XIIe s), la Forteresse d'époque préromaine - localité S. Martino, l'International Art Center d'Italo Bolano - localité San Martino, la Pinacothèque Foresiana, la côte Napoléon, la Bibliothèque Foresiana et le Palais Communal.

Jour de marché: vendredi.